La bonne résolution : une vie de famille bien or-ga-ni-sée

  • 17 févr. 2019

par Stéphanie

Après l’excitation des fêtes de fin d’année, des cadeaux et des repas riches en cochonneries, comment reprendre le bon rythme qui recadrera nos petits anges ?

Les parents savent bien que la folie des vacances de Noël a transformé leurs adorables enfants disciplinés en diablotins surexcités qui se sont gavés de friandises et retrouvés couverts de cadeaux, tellement ils ont été sages l’an passé.Ces deux semaines où il y a eu un nombre incalculable d’entorses aux règles établies et respectées le reste de l’année, ont certainement fait miroiter à nos chers bambins le début d’une nouvelle ère : celle de la liberté et de l’anarchie ! Et bien non ! Il est temps de remettre les choses dans l’ordre et surtout d’expliquer clairement qu’à partir du 3 janvier (le temps de décuver de la Saint Sylvestre), les repas équilibrés, les passages dans la salle de bain et le rituel du dodo reprendront à heure fixe.

Tous les spécialistes de l’enfance le disent, les habitudes et rituels structurent le psychisme des enfants et leur procurent un profond sentiment de sécurité. Et plus votre enfant se sent en sécurité, moins il est angoissé, et moins il est angoissé, moins il est pénible ! C’est magique! 

 

La journée d’un enfant dès sa sortie de la maternité jusqu’à ses douze ans environ, doit se dérouler de la même façon, dans les grandes lignes et dans la mesure du possible, cela va de soit. En voici les raisons :

 1. Si votre enfant est jeune ou nourrisson, le fait de prendre conscience que chaque journée se passe exactement comme la précédente, pour les événements importants de celle-ci, réduit les sentiments d’insécurité et d’angoisse qu’ils vivent tous en se demandant si vous serez là quand ils se réveilleront de la sieste, à l’heure des parents à la sortie de la crèche ou de l’école ou encore lorsque vous n’êtes plus dans leur champ de vision.

Être certains de ce qu’il va se passer leur permet de supporter la séparation d’avec vous, de gérer cette grande frustration en s’appuyant sur cette habitude mémorisée à force de se produire.

 2. Cette routine permet également d’asseoir votre autorité.

En effet, aucune contestation n’est possible lorsque les choses se déroulent toujours dans le même ordre et vers la même heure. « Tu finis ton jeu dans 5 minutes car c’est bientôt l’heure d’aller au bain. -Mais Maman… - Il n’y a rien à dire c’est comme ça, pas autrement, je viens te préparer au bain dans quelques minutes et on jouera ensemble dans la salle de bain. » À dire de votre plus belle voix, douce, ferme et mélodieuse !

Cela fonctionne aussi pour un « pré ado », si depuis qu’il est né, à 19h, il a eu son temps de loisir, fait ses devoirs, s’est douché et est en pyjama en attendant l’heure du dîner. Une contestation se profile à l’horizon ? Rappelez-lui que c’est comme ça depuis toujours et que cette organisation vous permet de faire tout ce qui vous incombe en ayant un temps pour vous et votre conjoint(e), une fois qu’il est au lit,et que c’est essentiel à votre bien-être.

 3. Avoir une organisation fixe et un peu rigide vous cadrera également. Vous  serez moins (et peut-être plus du tout) envahis par ce sentiment d’être débordés et pressés comme un citron, dès que vos enfants sont dans les parages. Plus votre organisation est fidèlement répétitive, moins il y a besoin d’improviser, de trouver l’idée géniale en même temps que vous cuisiner, faites le repassage, aidez aux devoirs, gérez les disputes, préparez le dossier de présentation de votre réunion du lendemain, ou tout ce qui vous fait penser que 24h ne suffisent pas dans une journée !

 

N’oubliez pas de ritualiser également l’endormissement de votre enfant dès sa naissance et tant qu’il a du mal à s’endormir seul ou se réveille dans la nuit. Votre enfant doit toujours s’endormir sans votre présence, sinon il sera dépendant de vous pour trouver le sommeil et ce pour quelques années.

J’espère que ces quelques explications et conseils vous auront motivés à plus de rigueur pour le bien-être de toute la famille !

Il est évident que ce n’est pas facile à appliquer tous les jours mais gardez ces idées en tête elles pourront vous aider !

 « La raison d’être d’une organisation et de permettre aux gens ordinaires de faire des choses extraordinaires. » Peter Drucker, théoricien américain du management.